Qui suis-je ?

Découvrez un bout de moi, de mon parcours. Un incroyable mélange d’émotions, d’hyperactivité, d’enfants, de créations, une vie peu banale et en même temps si commune.


Image

Ma valeur principale est la famille. Mes 4 enfants sont ma priorité, les voir grandir est primordial.

Mon deuxième besoin existentiel est la CREATION, impossible pour moi de passer une journée sans dessiner, imaginer, inventer, prévoir un projet, tous domaines confondus.

Quelques dates clés :


1988

Je vois le jour dans une famille aimante.

1992

Mes parents sentent déjà un grand besoin de créer, ils me racontent que je danse, je dessine et je chante en permanence. Je peux très bien imaginer la scène, ma deuxième est exactement comme cela du haut de ses 4 ans.

2003

Je décide de quitter mon école secondaire classique, malgré des résultats parfaits, pour entamer un cursus créatif et intégrer une option artistique.

2007

Je commence mes études supérieures au 75 à Bruxelles, je découvre la vie d’étudiante, de kot, de voyages, d’expos, 3 années incroyables.

2011

Nous nous marions et achetons notre maison, autant vous dire que mon terrain de jeux créatif est énorme, nous créons tout de A à Z pour notre mariage et pour la maison dont nous ne garderons que les 4 murs et le toit.

2013

Je deviens maman pour la première fois !

2015

Je deviens maman pour la deuxième fois et je décide de prendre mon envol professionnel, je rentre en couveuse d’entreprise quand ma petite n’a que 3 mois.

2016

J’ouvre mon atelier à la maison et lance mon activité, ça décolle surtout au niveau de la création textile.

2017

J’achète mon matériel pour mettre sur pied mon atelier d’impressions textiles en sérigraphie, mais j’attends des jumelles pour l’été 2018, le repos est de mise, je mets tout entre parenthèse.

2018

Mes filles arrivent avec beaucoup trop d’avance.

2019

Ma vie se calme et je décide de reprendre le chemin de la création, j’emménage au Hang’art à Saint-Servais, gros gros déclic dans l’évolution de mon activité.

2020

Des projets, des collaborations, des enfants qui grandissent, cette année s’annonce encore meilleure que les précédentes.